samedi, 16 juin 2018 11:49

Lutter contre la rétention d’eau/cellulite

Written by
Rate this item
(0 votes)

 De nombreuses recommandations peuvent être mise en application pour lutter contre la rétention d'eau et l'apparition de la redoutée cellulite.

Lutter contre la rétention d’eau/cellulite : quelques bases nutritionnels et d’hygiène de vie

 

                                                                                           

Conseils nutritionnels !

  • Attention au sel : goûtez les plats avant de resaler ! préférez le poivre, aromates (thym, basilic, persil, etc)
  • Évitez charcuteries, poissons fumés, bouillon en cube, etc ;
  • Limitez les légumes crus à une fois par jour, responsable de troubles digestifs et en excès, entrainant une forme d’infiltration ;
  • N’oubliez pas de vous hydrater tout au long de la journée ;
  • Consommez de protéines suffisantes (1g/kg de poids environ) : une consommation insuffisante ainsi qu’en vitamines B6 (qui permet une meilleure assimilation des protéines), entraîne une diminution des capacités de réabsorption de l’eau. Ne pas oublier non plus les vitamines C et E, qui renforcent la paroi des veines et diminuent les risques de porosité (poulet, œuf mais aussi légumineuses) ;
  • Ayez le réflexe d’associer des légumes et fruits en quantité suffisante : Ces aliments sont parmi les plus riches en vitamines, minéraux, dont le potassium, ainsi qu’en fibres douces. Ils sont diurétiques, facilitent la digestion et participent au bon fonctionnement du transit intestinal ;
  • Consommez également des oléagineux et poissons gras : principales sources d’acides gras polyinsaturés oméga 3 et oméga 6), ils participent à la production de prostaglandines, hormones régulant les liquides à l’intérieur de l’organisme ;
  • Préférez les céréales complètes aux produits raffinés dit « blancs », car elles possèdent encore leur écorce : Cette partie externe du grain renferme la quasi-totalité des minéraux qu'il contient, tels que le magnésium et le potassium qui aident contre la rétention d’eau ;

 

 

Quelques aliments ayant un effet diurétique :

  • ASPERGE : Avec seulement 21 calories pour 6 tiges en conserve, elle est un incontournable pour combattre la rétention d’eau ! L’asparagine qu’elle contient a des vertus dépuratives et diurétiques et stimule le fonctionnement des reins ainsi que l’élimination des déchets. Son ratio élevé de potassium / sodium favorise la sécrétion et l’élimination de l’urine.
  • ANANAS (anti –œdème mais attention sucré ! avec modération !)
  • ARTICHAUT (riche en Inuline, et en fibres permettant de détoxifier l’intestin en même temps)
  • BETTERAVE ROUGE : riche en minéraux aux propriétés diurétiques, grâce à sa richesse en potassium. Attention ne jetez pas ses feuilles : comestibles, elles sont riches en acide folique, en calcium et en fer et préviennent la rétention d’eau.
  • COURGETTE : très diurétique, la courgette se compose à 95% d’eau ! Consommée avec sa peau pour conserver tous ses nutriments, elle contient du magnésium, du potassium, des vitamines B, et possède des vertus anti-oxydantes précieuses
  • CONCOMBRE (idéal car peu calorique++)
  • PASTEQUE (qui contient 92% d’eau)
  • PERSIL : Si vous souffrez de rétention d’eau, plutôt que de vous jeter sur la première botte venue, préparez-vous plutôt une infusion de persil, à boire en début de journée pour profiter pleinement de ses effets

 

 

 

Sans oubliez le sport

pratiquez une activité physique régulière, à raison de 3 à 4 fois par semaine. Sont conseillés pour les jambes la marche, la natation, l’aqua-biking, le vélo, le step, le running…

 

 

Produits drainants :

Certaines plantes ont un effet anti-rétention d’eau connu, mais il ne faut pas oublier de détoxifier votre organisme en premier ! Il est conseillé de faire une cure de détoxification quelques semaines avant d’utiliser les plantes drainantes. Attention, tout ceci doit vous être conseillé par un médecin, en évaluant les possibilités thérapeutiques en fonction de vos antécédents !!

  • Plantes utiles en cas de rétention d’eau : Chiendent, le persil, la reine des prés, le thé vert, la queue de cerise, la piloselle ainsi que des plantes veino-lymphatiques telle que le petit houx, le ginkgo biloba, le marron d’inde, la vigne rouge, etc.

 

Attention à la chaleur :

La chaleur accentue la dilatation des vaisseaux sanguins et donc la porosité des parois des axes veineux ce qui baisse leur perméabilité, favorise la sortie d’eau et l’empêche d’être réabsorbée par les tissus.

  • Passez vos jambes sous l’eau froid, surélevez les jambes, évitez les stations debout trop longues, décroisez les jambes, participant au mauvais retour veineux ; Évitez les vêtements trop serrés et pensez aux chaussettes de contention !!

 

Sans oubliez les drainages lymphatiques !

 

 

 L’ensemble des conseils suscités doivent être encadrés par un professionnel de la santé afin de veiller à la non survenue d’effets secondaires !

Read 216 times Last modified on samedi, 16 juin 2018 12:01

Docteur en médecine et sensibilisée à la micro nutrition, je vous informe sur les problématiques que vous pouvez rencontrer. Que vous soyez un sportif en questionnement alimentaire ou un individu en surpoids, nous établirons un diagnostic et travaillerons ensemble.

Suivez mon actualité santé

Prendre un rendez-vous

doctolib

Consultation Telemédecine

© 2018 Tous droits réservés. Docteur Le Quere