vendredi, 15 juin 2018 07:23

Acné : et si je commençais par modifier mon hygiène de vie ?

Written by
Rate this item
(1 Vote)

L’acné touche environ 15 millions de personne en France et reste le premier motif de consultation en dermatologie : en effet, cette pathologie entraîne une souffrance psychologique importante du fait de l’altération physique qu’elle peut engendrer.

Elle ne touche pas seulement les adolescents mais également les femmes adultes (20%) !

 

Plusieurs causes sont évoquées comme la génétique, les hormones sexuelles, la surexpression d’une bactérie (normalement présente mais en petite quantité) appelée « propionibacterium acnes ». Cette dernière va sécréter des substances favorisant l’inflammation. Le stress est également considéré comme un facteur déclencheur. Et l’alimentation dans tout ça ?

 

Ce qui pourrait dans l’alimentation favoriser l’acné :

L'alimentation occidentale est caractérisée par un apport élevé de sucre et autres glucides à index glycémique élevé (céréales raffinées ou produits ultra-transformés), ainsi que par la consommation de lait et produits laitiers. L’ensemble de ces aliments augmentent l’insuline, et les facteurs de croissance qui lui sont liés appelés « l’IGF-1 et mTORC-1 » : ces derniers sembleraient avoir une responsabilité directe dans l’acné.

 


- Commencez par privilégier les aliments à index glycémique BAS et supprimez tous ce qui est (trop) prisés par les adolescents (chips, frites, soda, viennoiseries, gâteaux industriels, barre chocolatés, sucreries, etc) ;

- Diminuez les aliments qui vont trop solliciter votre insuline : on évite les produits laitiers en excès, le chocolat, les viandes trop grasses par exemple ;

- Majorez la consommation de vos OMEGA 3 (action anti-inflammatoire), que vous trouverez dans les fruits oléagineux, l’huile de colza/noix/cameline, les graines de lin et de chia, les poissons « gras » ou « semi-gras », les produits labellisés pour vos achats d’œufs/poulet/viande rouge (Bleu-Blanc-Cœur, Label Rouge, AB, etc) ;

- Consommez des polyphénols, notamment ceux contenus dans le thé et le raisin ;

- Épicez vos plats avec du curcuma, gingembre (inhibiteurs naturels de mTORC-1) ;

 

 

Cependant, le rôle de l’alimentation dans la survenue ou l’aggravation de l’acné est controversé. Les études réalisées sont à risque de biais et souvent ne permettent pas de conclure. Le rôle favorisant du chocolat n’est pas retrouvé dans deux études récentes par exemple. Il n’y a donc pas de régime alimentaire défini pour limiter le développement de cette maladie dermatologique, mais sachez que la règle d’une alimentation équilibrée-variée en consommant avec modération des aliments dit « bad-boys » ne peut qu’être bénéfique sur l’ensemble de votre organisme J

 


 

Et le microbiote dans tout ça ?

 

On a vu ensemble que les causes de l’acné sont multiples mais il existe un lien commun : l'implication de la bactérie « Propionibacterium acnes » dans son développement.

Ce germe, naturellement présent sur la peau, se multiplie sous l'effet de l’excès de sébum et va induire un déséquilibre du microbiote cutané. La peau réagit à cette dysbiose « déséquilibre du microbiote » locale en créant un état inflammatoire.
Les maladies chroniques de la peau sont souvent associées à d’autres troubles : c’est le cas pour l’acné où l’on observe une forte prévalence de stress, anxiété et dépression associée à des troubles fonctionnels intestinaux.

 

 

  • L’hypothèse actuelle se base sur des interactions altérées au sein de l’axe «Intestin-cerveau-peau » qui entretiendraient dysbioses et inflammations au niveau locale mais aussi systémique.
  • Les probiotiques font l'objet d'études à visée thérapeutique.
  • Quelques souches de lactobacilles (Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus paracasei) ont ainsi un effet positif sur la barrière cutanée, la sensibilité de la peau, l’hydratation et les fonctions de l’épiderme !

 

 

 

Pour des conseils nutritionnels adaptés à votre situation clinique, il est préférable de consulter un médecin nutritionniste !

 

Read 149 times Last modified on vendredi, 15 juin 2018 16:00

Docteur en médecine et sensibilisée à la micro nutrition, je vous informe sur les problématiques que vous pouvez rencontrer. Que vous soyez un sportif en questionnement alimentaire ou un individu en surpoids, nous établirons un diagnostic et travaillerons ensemble.

Suivez mon actualité santé

Prendre un rendez-vous

doctolib

Consultation Telemédecine

© 2018 Tous droits réservés. Docteur Le Quere